post image

22

février

SPORT ET SOPHROLOGIE: Une association entre sophrologie et pratique sportive.

Avant toute chose, il est bon de définir ce qu’est la Sophrologie.

En effet, vous êtes nombreux à en avoir déjà entendu parler mais sans forcement réellement savoir ce qui se cache derrière. Tantôt assimilée à de la psychologie, tantôt à des massages ou à un simple outil de relaxation la Sophrologie se traduit par « l’étude de la conscience en harmonie ». Pas très concret me direz vous, essayons donc de développer un peu.

Alfonso Caycedo, le créateur de la Sophrologie s’est inspiré de techniques de relaxation occidentales (Schultz et Jacobson), et de différents courants orientaux comme le zen Japonnais, la méditation et le yoga. Sa pratique nous accompagne à la recherche d’un esprit « vif, alerte, dans un corps complètement détendu, relâché ». Utilisant principalement des exercices de relaxation dynamiques, respiration, visualisation, elle est adaptable au plus grand nombre, favorise l’autonomie et trouve sa place dans de nombreux domaines, qu’il soit professionnel, médical, social, et bien évidemment sportif.

Créée dans les années 60, la Sophrologie ne tardera pas à faire son entrée dans le monde sportif par le biais d’un des proches collaborateurs de Caycedo, le docteur Raymond Abrezol. En effet, ce dernier fût contacté dans le plus grand secret en 1967 par l’entraîneur de l’équipe nationale Suisse de Ski Alpin afin d’intégrer la Sophrologie dans la préparation de 4 athlètes dans l’optique des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968. Les résultats sont immédiats: trois d’entre eux termineront sur le podium et furent les seuls représentants Suisses médaillés lors de ces Olympiades. La Sophrologie faisait là une entrée remarquée (les journaux Suisses titreront: 3 médailles pour la Sophrologie) dans le monde sportif et posait le socle d’une collaboration qui allait devenir fructueuse entre le Docteur Abrezol et la Fédération de Ski Suisse (Titres mondiaux et Olympiques en Ski Alpin et Saut à Ski).

Fort de ces succès, le Dr Abrezol fût l’objet de nombreuses sollicitations d’athlètes internationaux et de spécialités différentes: Voile, Acrobatie aérienne, Boxe, Cyclisme, Tennis, Tir, Judo, Golf, Water Polo… les accompagnant grâce à la Sophrologie dans l’obtention de plus de 200 médailles! D’autres suivirent comme Michel Terle, Luis Fernandez, le docteur Yves Dravrou et connurent tout autant de réussite érigeant de ce fait la Sophrologie comme un outil incontournable en préparation mentale.

Quels sont donc les attraits et bénéfices que tous ces sportifs ont pû y trouver? Quels intérêts pourriez-vous retirer en associant la Sophrologie à vos entraînements ?

Ils sont nombreux permettant d’accroître un certain nombre de qualités, capacités primordiales à la performance comme par exemple:

• relâchement musculaire
• gestion du stress
• concentration
• confiance en soi
• récupération
• appréhender positivement une compétition, un match futur, un retour de blessure
• connaissance et amélioration du schéma corporel
• gestion des émotions
• correction d’un geste technique
• activer son énergie

De plus, comme précisé en amont, la Sophrologie a pour but de favoriser l’autonomie et propose donc des techniques concrètes utilisables et réutilisables partout, avant, pendant et après une compétition.

Aujourd’hui la Sophrologie, trouve toujours son écho dans le monde sportif, des athlètes comme Maxime Médard (Stade Toulousain Rugby, Top 14, International 39 sélections), Jo-Wilfied Tsonga (Tennis, 14ème ATP ), Felix le Bourhis (Aviron Bayonnais, Rugby, Top 14, International 1 selection), Alizée Cornet (Tennis, 44ème WTA) et bien d’autres encore ont ou y ont eu recours…alors pourquoi pas vous ?!

Contactez-nous pour un rendez-vous, CLIQUEZ ICI.