post image

24

août

Des disciplines douces pour tous !

Je renforce mon mental et mon corps :

Bonnes pour le cœur, le corps mais également pour le mental, ces disciplines peuvent être pratiquées par tous, quelle que soit votre forme physique ou votre âge.

Elles vous permettront d’évacuer le stress et les tensions, d’augmenter votre souplesse, de développer vos capacités respiratoires et votre endurance.

Pour certains, ces disciplines leur permettront tout  simplement de « vivre mieux »,  en harmonie avec eux-eux. Pour d’autres, elles pourront les aider à être plus performants dans leur sport de prédilection.

Les principes fondamentaux qui encadrent ces disciplines sont les suivants :

Concentration et centrage, isolation et précision, fluidité et maîtrise du mouvement, respiration.

Des disciplines complémentaires

→ Le Pilates, ou l’engagement des muscles profonds :

Joseph Pilates (Allemagne, 1880-1967) est le créateur de la méthode Contrology renommée plus tard, méthode Pilates.

Enfant fragile, il se met à la musculation dès l’âge de 14 ans et devient par la suite un sportif accomplit.

Prisonnier durant la première guerre mondiale, il met au point une technique de rééducation à base de ressort permettant aux soldats hospitalisés de se rééduquer en restant couchés.

En 1925, il ouvre son premier studio Pilates aux États-Unis destiné à l’entrainement et à la rééducation des sportifs, notamment des danseurs professionnels.

En quoi cela consiste ?

Le Pilates est une méthode douce qui vise à renforcer les chaines profondes du corps : travail sur les postures, l’alignement du corps, la respiration profonde avec l’engagement des muscles pelviens.

Les exercices sont exécutés lentement en lien avec le rythme respiratoire.

Quels bénéfices avec le Pilates :

Le Pilates apporte la synergie entre le travail du corps et celui de l’esprit. Il améliore l’humeur, la motivation, l’attention… Il permet de chasser le stress.

Il harmonise la silhouette et apporte une plus grande force intérieure.

Il permet de mieux connaître et comprendre son corps et donc d’en avoir un meilleur contrôle. Il améliore la coordination.

Il renforce les muscles profonds qui permettent la stabilité du squelette (colonne vertébrale soutenue). Il améliore la souplesse et l’amplitude articulaire, la force musculaire, l’endurance musculaire et cardio respiratoire.

Les exercices de Pilates, liés à la respiration volontaire, permettent de masser les organes internes, d’oxygéner les tissus et d’activer les muscles.

→ Le yoga Vinyasa, le yoga dynamique qui renforce

Le mot Yoga vient du sanskrit, langue des Brahmanes, élite religieuse traditionnelle de l’Inde.

Yoga signifie « union » et « discipline ».

Selon certains historiens les origines du yoga remonteraient à plus de 4000 ans en Inde.

Discipline mais aussi philosophie de vie, l’esprit du yoga nous invite à la bienveillance et à la compassion envers nous-même et envers les autres.

En quoi cela consiste ?

On définit le yoga Vinyasa comme un enchaînement de mouvements dynamiques, harmonisés par la respiration.

Contrairement à une idée reçue, le yoga n’est pas toujours statique, mais peut être rythmé, dynamique et intense.

Dans la pratique du yoga Vinyasa, le souffle et le mouvement sont liés de sorte que chaque action entraine l’autre :

  • À chaque mouvement correspond une respiration.
  • L’idéal est de laisser sa respiration guider le mouvement, pour que celle-ci devienne le moteur.
  • L’enchaînement de postures devient alors fluide, comme une chorégraphie.

Le yoga Vinyasa est un style de yoga dynamique :

  • Il permet de se dépenser tout en travaillant l’alignement du corps.
  • Il s’adresse aux personnes qui veulent un entraînement complet et dynamique du corps.
  • Il est particulièrement apprécié grâce à ses aspects sportif, fluide, créatif et rythmé.

A la fin d’une séance, un temps de relaxation est proposé.

Quels bénéfices avec le Yoga :

Le yoga Vinyasa présente de nombreux avantages pour le corps tels que :

  • la force, l’endurance et la souplesse ;
  • le renforcement musculaire ;
  • l’équilibre ;
  • la sculpture et la tonification de la silhouette.

Mais également pour l’esprit comme :

  • la gestion du stress ;
  • l’apaisement du mental et de l’état émotionnel ;
  • la maîtrise de la concentration.

→ Le stretching, en fin de séance :

Le mot stretching vient de l’Anglais : to stretch qui veut dire s’étirer.

Cette discipline trouve ses origines dans la danse, la gymnastique sportive mais également dans le Yoga et la kinésithérapie.

En quoi cela consiste ?

Le stretching est une forme de pratique physique qui permet l’étirement des muscles et la mobilité des articulations pour une plus grande amplitude dans le mouvement.

Il se caractérise par une prise de positions devant être maintenues pendant un certain temps.

Il existe différentes méthodes de stretching qui peuvent être utilisées au sein d’une même séance : l’actif dynamique lent, l’actif statique, le stretch passif,  le contracté-relâché, le stretch postural.

Quels bénéfices avec le stretching :

Le stretching prévient la dégénérescence fonctionnelle des articulations qui apparait avec l’âge.

Il maintient l’élasticité des muscles et prévient ainsi les blessures.

Il aide à combattre les mauvaises postures notamment grâce au stretching postural.

Il détend l’organisme et le psychisme.

Il entretient la souplesse de la musculature thoracique et développe l’utilisation du diaphragme (apprentissage de la technique respiratoire).

Il permet d’éviter le tassement des vertèbres. Il permet d’éviter la fatigue et les déformations de la colonne vertébrale.

Il normalise la pression artérielle. Il a une incidence positive sur le stress.

Il permet également d’avoir une meilleure perception de son corps.

Il améliore l’équilibre, la souplesse et le schéma corporel des pratiquants.

YOGA-flyer