post image

02

mars

En cette fin février/début mars, nous souhaitons vous renseigner sur « comment éviter la blessure au ski/snow » en cette fin de saison. La neige est encore abondante en ce début mars et vous souhaitez profiter d’une éventuelle neige printanière de sorte à prolonger le plaisir de glisse le plus tard possible.

ATTENTION !

Vous devez savoir qu’en cette période mars/avril (bien que ce ne soit pas encore le cas), les températures sont amenées à regrimper et donc… Faire fondre la neige le jour, pour la refaire geler la nuit. La pluie peut également s’inviter en altitude. Mêlée au soleil elle peut créer ce que l’on appelle communément « la soupe ». Une neige lourde, qui ralentit et détériore la bonne glisse. C’est dans ces conditions que la blessure peut survenir. Les appuis sont plus difficiles, les skis peuvent plus facilement se bloquer et les genoux peuvent quant à eux plus aisément « tourner »… 🙁

LA PREVENTION !

Pour arriver entraîné, vous devez réaliser un renforcement musculaire adapté (en excentrique, exercices qui permettent la précision et le frein) ainsi qu’un entrainement cardio en hypoxie (manque d’oxygène). De cette façon, vous pourrez optimiser vos sorties et avoir un meilleur maintien de vos articulations grâce à une meilleure musculature. Ce travail de renforcement en hypoxie vous permet de recréer le manque d’oxygène que vous allez retrouver en altitude, et donc de vous préparer aux conditions que vous rencontrerez dans votre station.

Les facteurs « concentration », « prudence/vigilance », « hygiène de vie », « repos », ne doivent pas être occultés, ils font pleinement parti d’un tout qui vous permettra de slalomer entre les vilaines blessures 😉

Pour vous entraîner avec nos coachs dans notre salle hypoxie, contactez-nous en cliquant ICI ou appeler Maxence au 06 82 14 82 76