post image

25

février

Présentation générale :

Les fitlights sont un dispositif haute technologie utilisable dans la préparation physique générale (PPG) et spécifique (PPS). Il s’agit d’un ensemble de spots lumineux sans fil et d’une tablette, qui permet de programmer les entrainements en fonction des besoins puis d’en restituer les résultats en feedback direct ou indirect (enregistrement sur clef usb).

Comment ça marche :

Les fitlights sont positionnées sur le sol, sur les murs ou autres supports et à partir de ce moment, le préparateur physique met en place le programme d’entrainement souhaité sur la tablette. Le programme peut différer selon le mode de travail choisi mais aussi selon les paramétrages propres à chaque mode, tout dépend de l’objectif de travail voulu.

Les modes de travail :

  • Eteindre les LED le plus rapidement possible en fonction de leur apparition les unes après les autres selon le nombre choisi.
  • Toutes les LED sont allumées et il faut les éteindre le plus rapidement possible.
  • L’ordre d’apparition des LED est déjà choisi, il faut alors les éteindre en parcourant par exemple un chemin avec du travail spécifique type parcours de vitesse technique en football…
  • A noter qu’il est aussi possible de se servir des fitlights pour faire de la vitesse maximale, de la pliométrie en ajustant les bons réglages des fitlight.

Les paramètres ajustables :

  • Le nombre de LED à éteindre
  • Le temps d’attente entre deux signaux lumineux dans une séquence
  • Le délai durant lequel la LED reste allumée (temps de réaction)
  • La distance nécessaire pour valider la désactivation de la LED (toucher et/ou à distance)

Le fitlight training et ses avantages :

Ce dispositif peut permettre de travailler autour de différents facteurs du potentiel physique du sportif : agilité, vivacité, vitesse, réactivité, équilibre et vision périphérique. La flexibilité du dispositif va permettre d’incorporer des programmes spécifiques aux besoins du sportif et de ses taches liées à son sport.

Par exemple, pour un footballeur, être capable de faire un contrôle-passe entre deux apparitions lumineuses.

On pourra aussi travailler sous forme concurrentielle entre les sportifs de façon directe : Qui éteint le premier la LED ? Mais aussi de façon plus indirecte sur un travail commun avec comparaison des résultats en fin de séquence. Cette comparaison pourra se faire sur le temps de travail total, le temps de réaction cumulé sur la séquence ou encore le nombre de LED validées et non validées.